ME CONNECTER
        M'INSCRIRE

CAKE DESIGN FACTORY ACTUALITÉS INTERVIEW IMANE DU "MEILLEUR PÂTISSIER" DE M6

image
interview 7

ENTRETIEN AVEC IMANE DU " MEILLEUR PÂTISSIER "

​Imane vous connaissez ? Bien sur que vous connaissez, son bavarois au chocolat en forme de cœur à fait le buzz sur toute la blogosphère culinaire et au délà… Ce célèbre gâteau mis à l’honneur dans l’émission de M6 c’est sa signature ! Grâce à lui et à son sourire, Imane est vite devenue la figure emblématique de l’émission «  Le meilleur pâtissier ». Alors on passe au tutoiement et on attaque l’interview ou plutôt on papote cuisine !

1. Comment se passe ton CAP pâtisserie ?

J’ai déjà acheté les livres pour le préparer et je suis sur plusieurs groupes Facebook. Les informations et photos qui y sont échangées par les candidates m’aident également. Depuis l’émission, j’ai participé à plusieurs événements et  je n’ai pas eu assez de temps pour étudier à fond tous les sujets, mais j’attaque bientôt…mon objectif est de passer le CAP pâtisserie au mois de juin.

2. Quel métier exerçais-tu avant de participer à l’émission ?

Je travaillais et travaille toujours pour une enseigne d’ustensiles de cuisine. Je suis adjointe au responsable. C’est un magasin vivant où les démonstrations culinaires attirent les passionnées.

3. Comment as-tu  appris les techniques du cake design

Les livres sont la base de mes connaissances, je suis toujours à l’affût de nouveaux livres car c’est pour moi une valeur sûre ! Je me suis formée seule car lorsque j’ai découvert le cake design il y  a quelques années les formations et cake designers étaient alors rares ! Je suis très curieuse et j’ai soif d’apprendre, les nombreux tutos que j’ai pu trouver sur Internet m’ont également bien aidé pour apprendre de nouvelles techniques.

4. Quels sont tes futurs projets ?

J’ai plein de rêves en tête et pour moi l’émission « Le meilleur pâtissier » était une étape pour les réaliser. Mon projet le plus concret est d’ouvrir un salon de thé dans les Yvelines proche de ma petite famille. Je voudrais aussi ouvrir un atelier car j’aime partager ma passion et j’aime les gens !

5. Depuis l’émission tu as de nombreuses sollicitations. As-tu des partenariats en cours ?

J’ai un partenariat avec Silikomart. Depuis mon fameux bavarois chocolat, les ventes de ce modèle de moule « cœur » ont grimpé en flèche (le moule est en rupture de stock chez de nombreux revendeur ndlr). C’était donc logique pour moi de m’associer à cette marque qui est à l’écoute et dont les produits me correspondent.

Ma présence au salon Expogato était aussi un moment fort ou j’ai pu partager avec les visiteurs et faire de nouvelles rencontres professionnelles. Je suis en cours de discussion pour un partenariat avec une grande marque de robots culinaires.

6. Quels ont été les coups durs depuis ta reconversion ?

J’ai eu des difficultés à trouver ce qui me conviendrait le mieux une fois le CAP pâtisserie en poche. Pour ma part je m’imaginais difficilement concilier vie de famille et travail dans une boulangerie, c’est après beaucoup de réflexion que je m’oriente vers le salon de thé qui ressemble plus à mes attentes. Outre ce choix de carrière, il est parfois dur de tenir face aux ratages culinaires et aux frais engendrés pour s’équiper. Mon Kitchenaid je l’ai payé en 4x sans frais ! C’est un vrai investissement tant économique qu’au niveau personnel.

 

SON EXPÉRIENCE DE L'ÉMISSION " LE MEILLEUR PÂTISSIER "

Quels ont été tes  rapports avec le jury du « Meilleur pâtissier » ? As-tu encore des contacts avec Cyril Lignac et Mercotte ?

Cyril Lignac gardait ses distances par rapport aux groupes pour rester objectif lors de ses jugements. Ils étaient bienveillants tous les deux et pleins de bons conseils, mais nous n’avons plus de contact  depuis la fin de l’émission.

Nous sommes à quelques semaines avant la nouvelle saison du « Meilleur Pâtissier ». Avec le recul comment as-tu  vécu cette aventure ?

C’était une belle aventure. Je suis une autodidacte et c’était une grande fierté de montrer mes pâtisseries à des chefs ! J’avais commencé la pâtisserie seulement 1 an et demi avant l’émission donc c’était une belle opportunité pour apprendre de nouvelles techniques et de faire des rencontres.  

Par ailleurs c’était un tournage éprouvant, l’éloignement de ma famille et les horaires rendaient l’aventure plus difficile que ce qu’il parait sur l’écran.

Je me levais vers 5h car le tournage commençait à 8h et durait jusqu'à 1 ou 2h du matin,  après les épreuves nous faisions des interviews etc. 

1 semaine de tournage pour 1 épisode. La chaleur des 10 fours tournant à plein régime, la tente de tournage (rire)…il fallait imaginer la chaleur et la complexité de travailler de la pâte à sucre dans ces conditions ! C’était aussi dur physiquement qu’émotionnellement car le fait d’être jugé n’est jamais facile,  on  donne le meilleur de nous même et lorsque l’on nous fait comprendre que ca ne suffit pas c’était parfois très dur. Psychologiquement ….  2 mois de montagnes russes. 

En conclusion je ne regrette rien, c’est une grande fierté d’avoir été une des 11 sélectionnés sur 5200 candidats. Cette expérience m’a appris beaucoup et j’ai fais des rencontres magnifiques ! 

Nous remercions Imane pour cette interview, vous pouvez la retrouver sur sa page profil de Cake Design Factory : Profil d'Imane

 

imane

J'